A propos de ce blog

Pendant 10 ans, j’ai fais et défais des blogs photos. Il y a 3 ans, j’ai mis un terme à cette aventure en supprimant le dernier en date. Manque de temps pour le maintenir à flots, perplexité face à mes clichés et gêne grandissante à m’autoproclamer une prétention artistique, j’avais décidé de ne jamais recommencer.

Et pourtant il ne faut jamais dire jamais. Mars 2020, mon statut social privilégié m’autorise à rester confinée chez moi et à utiliser une période où le temps semble suspendu pour réaliser certaines activités laissées de côté. J’entreprends de trier mes photos, celles qui s’entassent dans mes disques dur depuis 2007... Et soudain l’envie renaît. 

Avec le plaisir de trier les photos, c'est aussi l'envie de me remettre à prendre plus de clichés. En 2013, je m'étais offert un appareil bridge Finepix HS30EXR, qui m'avait réellement satisfaite sur le moment, mais que j'avais finalement progressivement délaissé en raison de son poids trop important pour être réellement un compagnon de route. Mon téléphone - un Galaxy S7 - fait alors en outre de belles photos et l'appareil me suffit pour conserver quelques souvenirs.

Pendant le confinement, je décide de remplacer cet objet lourd pour un appareil qui pourra m'accompagner partout, comme lorsque j'étais au lycée. Je tombe alors sur les appareils hybrides au format micro 4/3 et me décide pour un petit boîtier Lumix GX 800, à peine plus grand que le Lumix que j'emmenais en cours lorsqu'on utilise son objectif 12-32, et qui offre la possibilité d'y fixer d'autres objectifs. Je l'achète en kit avec un petit zoom 35-100mm, un peu plus imposant, mais qui complète agréablement l'objectif de base. Au fil des prochaines années, je compte me procurer quelques autres objectifs de cette gamme.

Sauf portraits et mentions contraires, les photos de ce blog sont publiées sous licence CC BY-NC-SA.

This article was updated on février 28, 2021
Célo

Célo

Presque 30 ans et toutes mes dents (je crois !). Depuis l'enfance, j'ai toujours adoré prendre des photos, d'abord avec un petit appareil argentique puis, depuis 2006, avec un appareil numérique. Le reste du temps, je suis anthropologue et je m'intéresse au logiciel libre et à l'auto-hébergement.